The Kora Studio / la gravi-kora

 

Gravi-kora (photo Jacques Burtin)

 

Français / English

 

La Gravi-kora est une harpe-luth électro-acoustique conçue par le musicien et compositeur américain Robert Grawi à la fin du XXème siècle.

Inspirée de la Kora mandingue, elle est dotée de 21 cordes distribuées en deux rangées (onze cordes à gauche, dix à droite). Elle s’accorde comme la Kora et se joue, comme elle, à l’aide de l’index et du pouce de chaque main, les autres doigts tenant l’instrument à l’aide de ses antennes. Le corps de la Gravi-kora est en acier inoxydable, ses cordes en nylon ; des clefs de guitare placées à la base de l’instrument permettent de l’accorder. La Gravi-kora n’a pas de caisse de résonance et se branche sur un amplificateur comme une guitare électrique.

La Gravi-kora peut être jouée avec toutes sortes d’effets de guitare : vibrato, delay, distorsion, réverbération, pédales wah-wah, pitch shift permettant à l’instrument d’aborder le chromatisme.

Avant de concevoir la Gravi-kora, Robert Grawi avait inventé le Gravikord. Cet instrument doté de 24 cordes s’accorde d’une façon totalement symétrique, comme la sanza (ou kalimba), et s’accorde en Sol ; Robert Grawi créa par la suite la Gravi-kora (accordée, comme la kora, en Fa) pour répondre à l’attente des joueurs de kora.

Jacques Burtin joue de la Gravi-kora, compose pour cet instrument et l'enseigne. On peut l'entendre jouer de la Gravi-kora sur le CD "Le Chant de la Forêt". Jacques Burtin a également utilisé cet instrument dans le cadre des séminaires sur l'Improvisation et la Création Interdisciplinaire qu'il a dirigés à l'École des Beaux-Arts de l'Université du Pays Basque (Bilbao, Espagne) de 2002 à 2012.

Les partitions pour la Gravi-kora s'écrivent comme celles pour la Kora (système de notation occidentale de Keur Moussa). Plus de deux cents partitions pour la Kora (en solo ou en dialogue avec des instruments occidentaux) peuvent ainsi être interprétées sur la Gravi-Kora ; Jacques Burtin écrit également des pièces spécifiques pour cet instrument.

 

Sur les Ailes du Vent (Jacques Burtin, Gravi-kora)
CD "Le Chant de la Forêt", ADF-Bayard Musique, 2008

 

Robert Grawi & Jacques Burtin

Robert Grawi and Jacques Burtin,
Florida (New York),
November 17, 2005

 

The Gravi-kora is an electric double bridge-harp invented by Robert Grawi in the late 20th century.

The Gravi-kora was inspired by the West African kora. It is made of welded stainless steel tubing, with 21 nylon strings but no resonating gourd or skin. The bridge is made from a machined synthetic material with an integral piezo-electric sensor. Two handles located in elevation near the middle of the bridge allow holding the instrument. The instrument connects to an amplifier like an electric guitar.

The playing technique is similar to that of the kora: the player plucks the strings with the thumb and index finger of each hand.

The gravi-kora can be played with all kinds of guitar effects : vibrato, delay, distortion, reverb units, wah-wah pedals, or pitch shifters that allow chromatic playing.

Before the Gravi-kora, Robert Grawi first created the Gravikord in 1986. The Gravikord is closely related to both the West African kora and the kalimba. It was designed to employ a separated double tonal array structure making it possible to play cross-rhythms in a polyrhythmic musical style in a modern electro-acoustic instrument. The Gravikord is in G. It has 24 strings and is symmetrically tuned.

Like the Kora, the Gravi-kora is in F and has 21 strings.

Jacques Burtin plays the Gravi-kora, composes for it and teaches it. You can hear three pieces for Gravi-kora on the Cd "Le Chant de la Forêt" (2008). Jacques Burtin usually plays the Gravi-kora when teaching Improvisation and Interdisciplinarity at the Fine Arts School of the Basque Country University (Bilbao, Spain).

The Gravi-kora scores are written on a single G clef, following the Keur Moussa notation system. This notation system was created for the kora in the late 1970s by Brother Dominique Catta, a monk of the Keur Moussa Monastery (Senegal). The seven low notes that should be written on the F clef are replaced by Arabic or Roman numerals and written on the G clef.

 

Sur les Ailes du Vent (Jacques Burtin, Gravi-kora)
CD "Le Chant de la Forêt", ADF-Bayard Musique, 2008

 

Liens / Links


Robert Grawi, the Gravi-kora and the Gravikord: www.gravikord.com

La Gravi-kora sur Wikipedia (Français)

The Gravikord and the Gravi-kora on Wikipedia (English)

 

 

Gravi-kora - Photo Jacques Burtin

Jacques Burtin et Robert Grawi - Photo Pip Klein

www.ecoledekora.com - © Jacques Burtin 2014 - All Rights Reserved